Skip to Content

blog post

Mon interview sur la question des pesticides

Hebdo - pesticides en Loire-Atlantique

blog post

Retour sur le déplacement chez STX avec Emmanuel Macron

Le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron a tenu à féliciter MSC Croisières et STX France, à l’occasion de son déplacement à SPhoto Macronaint-Nazaire, pour la signature ce jour d’une lettre d’intention pour la commande de deux paquebots supplémentaires qui complètent la série des deux paquebots de la série Meraviglia en cours de construction par STX France.

Ces deux paquebots constituent un véritable défi technologique et industriel. Ils atteindront une longueur de 331 mètres et pourront ainsi accueillir près de 7 750 personnes à leur bord dont 6 000 passagers. D’un montant d’environ 1,6 Md€, ces deux paquebots représenteront environ 16 millions d’heures de travail pour STX France et ses sous-traitants, soit une activité pour 2 000 salariés pendant 5 ans. Cette intention de commande de MSC Croisières vient consolider le plan de charge de STX France et donne à l’entreprise une visibilité sur plus de 5 ans.

Elle témoigne de la qualité reconnue du savoir-faire des salariés de STX France et consolide par ailleurs une coopération ancienne et de qualité entre STX France et son client historique MSC Croisières.

Avec ces quatre paquebots de la série Meraviglia construits à Saint-Nazaire, STX France accompagne MSC Croisières dans un plan de croissance qui conduira la compagnie à doubler sa capacité en à peine 5 ans (en passant des 1.700.000 passagers actuels à plus de 3.400.000 passagers d’ici 2021).

Pour le Ministre : « Avec ces deux nouveaux paquebots améliorés, MSC Croisières et STX France unissent leurs expertises pour concevoir et construire des paquebots à la pointe de l’ingénierie navale et de l’innovation technologique. Il s’agit d’un nouveau succès pour STX France qui démontre la qualité de l’offre industrielle française portée par ses salariés et l’ensemble de ses sous-traitants. Cette intention de commande témoigne de la relation de confiance entre MSC Croisières et STX France. Au titre des grands contrats à l’export soutenus par l’Etat à travers des financements rendus compétitifs depuis 2012, MSC est désormais le premier client privé de la France. »

blog post

Conclusions de la mission de Robert Badinter sur les principes essentiels du droit du travail

CaptureRobert Badinter a remis son rapport sur les principes essentiels du code du travail. C’est une première étape importante dans la refonte du code du travail lancé par le gouvernement. Le principe de cette réforme : donner la possibilité aux entreprises et à leurs salariés de définir les règles qui leur conviennent le mieux. Les marges de manœuvre données à la négociation collective le seront dans le respect des dispositions d’ordre public applicables à tous les salariés. Le rapport du comité Badinter permet d’identifier les 61 principes essentiels qui constituent les fondations de cet ordre public garanti à tous. Le projet de loi présenté dans quelques semaines s’appuiera sur ces principes qui constitueront le chapitre préliminaire du futur code : le gouvernement travaillera avec le Parlement pour préserver au maximum la cohérence et l’équilibre trouvés au sein du comité Badinter. S’agissant de la question du temps de travail, le projet de loi donnera plus de libertés aux entreprises, sans remettre en cause la durée légale : plus de marges seront données aux accords d’entreprise quant aux heures supplémentaires, mais un droit à la compensation aux heures effectuées au-delà sera inscrit dans la loi, de même que son niveau. Nous répondrons également aux besoins des TPE et PME : la proposition d’un forfait jour pour les salariés qui y consentent est notamment à l’étude.

L’intégralité du rapport de la commission Badinter: Conclusions de la mission de Robert Badinter sur les principes essentiels du droit du travail