Native du Vignoble par mes racines familiales, avec des grands-parents originaires de La Chapelle-Heulin, Vallet et Mauves-sur-Loire, je connais particulièrement bien les enjeux et les habitants de ce

territoire aux multiples paysages.

Issue d’un milieu enseignant et médical avec un papa prof et une maman sage-femme, j’ai eu la
chance de recevoir une éducation basée sur la curiosité et l’importance de s’ouvrir aux autres.

Avant de m’installer à La Chapelle-Heulin en 1998, j’ai vécu dans divers endroits de France en passant
notamment une première partie de ma vie dans les DOM-TOM (Guyane, Polynésie française, La
Réunion).

C’est là-bas qu’une fois mes études de commerce international terminées, que j’ai commencé à
exercer des missions de marketing international avant de partir en région parisienne pour intégrer un
laboratoire pharmaceutique.

C’est en 1998 que je reviens à La Chapelle-Heulin où je fonde en 2000, avec mon mari, une entreprise
d’import/export d’équipements médicaux, « Partenaire hospitalier international ».

Présente au sein de diverses associations depuis toute jeune, j’ai participé activement à des actions
aussi bien humanitaires que culturelles ou étudiantes.

Animée par la volonté d’améliorer réellement la vie quotidienne des citoyens et d’encourager le
dynamisme de ma commune, je décide en 2008 de mener une liste aux élections municipales à la
Chapelle-Heulin afin d’apporter un autre regard, celui qui entend s’investir pour un « mieux vivre-
ensemble ».

Grâce à une équipe soudée qui a su véritablement se mobiliser pour mettre en avant un projet
d’avenir commun, je suis élue maire.

Suite à cette élection, je prends la responsabilité de la commission Tourisme et Patrimoine au sein
de la Communauté de Communes de Vallet, une fonction importante à laquelle je reste attachée
puisque cela m’a permis de valoriser et de promouvoir notre territoire mais que j’ai quittée en juin
2012 après mon élection à l’Assemblée nationale.

Je suis également présente au Syndicat du Pays du Vignoble Nantais et depuis 2011 je suis chargée
de travailler à la mise en œuvre du Schéma départemental de coopération intercommunale.

Membre des Chevaliers Bretvins en tant que Dame de la Duchesse Anne, des Gastronomes de la
Mer en tant qu’Ecuyère et du Musée du Vignoble de Nantes, je suis une ambassadrice de mon
territoire en qui j’ai toute confiance pour être et rester un lieu de vie dynamique et agréable, plein de
ressources et de richesses.

Candidate du PS et des forces progressistes aux élections législatives de 2012, accompagnée de mon
suppléant Christian Couturier, maire des Sorinières, je gagne les élections et deviens la nouvelle
députée de la 10e circonscription de Loire-Atlantique. Un grand moment que beaucoup qualifie
d’historique dans la mesure où c’est la première fois que le territoire décide de faire confiance à une
femme de gauche. C’est aussi pour moi une très grande responsabilité que je souhaite voir synonyme
d’efficacité pour le plus grand nombre des citoyens et avec toujours à l’esprit l’intérêt général.

A partir de là, s’enchaîne le travail à l’Assemblée nationale mais également sur le terrain car l’élue
que je suis crois en la politique concrète, en la politique de terrain, celle qui aborde les problèmes
comme les gens vivent et le ressentent au quotidien.

A l’Assemblée, je siège à la commission Aménagement du territoire et Développement durable
qui porte sur les sujets traitant de l’environnement, des infrastructures, des équipements, des
transports et bien évidemment de l’aménagement du territoire. Autant de thématiques en lien avec
les préoccupations de notre territoire, chose utile pour avoir des éclairages et répondre aux enjeux
locaux.